Semaine départementale des Aidants Octobre 2019

 

Le dimanche 6 octobre a eu lieu la Journée Nationale des Aidants. Le thème en était cette année « La précarité des Aidants ». Précarité au sens large : sociale, financière, affective, … Afin de donner plus d’ampleur à cet événement et de décliner le thème en divers sites des Hautes-Pyrénées, le Conseil Départemental a organisé début octobre la Semaine Départementale des Aidants. Dans ce cadre, le comité 65 de l’AVH a été sollicité par plusieurs co-pilotes locaux pour participer à cette manifestation. Ainsi, plusieurs équipes de membres du comité AVH 65 ont tenu des stands ou animé des parcours sous bandeau, avec canne de détection ou avec chien-guide. Des conférences, des témoignages, des cercles de parole, des séances de bien être ou encore des saynètes interprétées par des comédiens ont constitué le menu de ces journées. A Tarbes, après la projection du film « Chamboultout », trois personnes ont partagé avec le public leur expérience de proche aidant parmi lesquelles l’épouse d’un membre de notre comité. Trois situations bien diférentes mais une même émotion à l’écoute de ces paroles empreintes de sincérité, d’humilité, d’abnégation et de tendresse. A Vic-en-Bigorre, un spectacle des Bataclowns a clôturé la journée. A noter qu’Ebène, le chien-guide de l’une des bénévoles de notre comité a connu son heure de gloire durant la représentation ! En effet, la complicité entre le chien et sa maîtresse a été malicieusement saluée.

Objectivement, nous n’avons pas croisé beaucoup de déficients visuels au cours de la semaine. Mais les personnes rencontrées, particuliers ou professionnels, ont obtenu des réponses à leurs questions ou découvert la réalité du monde de la non- et mal-voyance au-delà des idées pré-conçues. Les réunions préparatoires et la présence à la manifestation ont permis de nouer des contacts avec d’autres acteurs locaux du milieu médico-social. Notre comité pourra amplifier son action en évoluant au sein d’un réseau déjà bien installé.

Et ce réseau, les artistes de Vic-en-Bigorre l’ont symboliquement tissé à la fin de leur spectacle en reliant toutes les personnes présentes par une cordelette et en les entraînant dans une farandole.

Que tous nos proches aidants soient ici remerciés pour leur présence aimante à nos côtés et pour leur patience au quotidien !

Marie-Noëlle

 

Ci-dessous, un article parru sur La Dépêche:

Vic-en-Bigorre. Semaine départementale des aidants : étapes vicquoises
ABONNÉS
Engagement partagé./ Photo J.P.
Engagement partagé./ Photo J.P.
Publié le 12/10/2019 à 05:12 , mis à jour à 08:04

Associations, Vic-en-Bigorre


Pendant des décennies, précisément depuis 1951, la Semaine bleue, semaine nationale des Personnes retraitées et Personnes âgées, marquait le mois d'octobre sur tout le territoire, d'un véritable «focus» institutionnel et associatif, à la fois informatif, festif, sportif, culturel, social… sur la vie des aînés. Et puis, évolutions démographique, sociétale, législative même jusqu'à la loi d'adaptation de la société au vieillissement (2015), avec les chapitres autonomie, placement en institution ou maintien à domicile notamment, ont fait que les collectivités territoriales dans leurs compétences se sont engagées de plus en plus concrètement. Ainsi, le conseil départemental des Hautes-Pyrénées dans la semaine départementale des aidants, en s'appuyant sur divers partenaires ; sur le plan local vicquois sur le Centre local d'information et coordination, le CLIC Vic/Montaner Gérontologie, qui a piloté l'organisation et programmation de deux journées de la semaine. Au rang des participants, associatifs et professionnels, l'ADMR, le centre hospitalier de Bigorre, MAIA, Pyrène Plus, la librairie la Litote, Les Victambules, l'association AmÏris, l'Association Saint-Raphaël, la Fondation Frédéric-Gaillanne, l'association Valentin-Haüy, le conseil départemental citoyenneté et autonomie.
À la Litote, Nathalie Curriel a accueilli les Victambules pour une lecture publique sur le thème des aidants : textes choisis «Les Gratitudes», de Delphine de Vigan ; «Ma vie pour deux», de Suzanne et Philippe Croison» ; la thèse d'Isabelle Robineau «Les aidants : de la reconnaissance à la fraternité» pour un «regard innovant et singulier sur la problématique des aidants familiaux, celui de l'expression personnelle intime des aidants, du pouvoir et de l'amour des mots, de la poésie et de la littérature».
Parcours, démonstrations et informations. À la résidence La Clairière, des stands et mise en place de parcours avec mise en situation d'aider pour des aidants (parcours à l'aveugle, en fauteuil, déambulateur, escaliers, rampes d'accès, ascenseur), afin de mieux comprendre et aider efficacement les proches ; professionnels des services (kinés, psychologues, ergothérapeutes…) et associatifs, avec la participation de deux «Clownalaystes» de la Compagnie du Bataclown qui ont à partir de leurs observations, réalisé un spectacle de clôture. Avec les situations, comportements et réflexions observés, les deux artistes ont réalisé un divertissement rare où le quotidien des aidants s'est révélé dans ses dimensions comiques, tragicomiques, et toujours dans l'émotion. À l'équipe du CLIC-VMG, aux participants, Isabelle Lafourcade, conseillère départementale, pourra adresser des félicitations pour l'approche, la qualité et le déroulement de ces deux journées de la Semaine des aidants 2019.

J.P.