Salon des Seniors 2019

Aziza, Jean-Jaques et Marie-Noëlle tenant le stand de l'AVH au salon des seniors.

 

La banderole est bien accrochée, les affiches bien fixées sur les parois du stand. Chaque chose est à sa place sur la petite table :

les lunettes de simulation,

quelques appareils du quotidien vocalisés,

un ordinateur avec sa synthèse vocale et sa plage Braille,

du matériel de lecture audio et quelques livres audio,

le Rubikskub adapté sur lequel chaque couleur est associée à une marque en relief.

Les dépliants d’information sur l’AVH, sur les six points magiques du Braille et sur l’audiothèque Éole sont prêts à être distribués.

Les jours suivants, au gré des participants, des démonstrations de canne électronique et de loupe tout aussi électronique viendront enrichir l’offre proposée au stand.

Notre espace est modeste mais se veut plein de ressources et d’espoir.

 Il est dix heures ce mercredi Premier Mai. Le Salon des Seniors peut ouvrir ses portes ! La voix de Danièle Gilbert résonnera dans les allées jusqu’au dimanche soir.

André se fera même photographier au stand le jeudi en compagnie de la présentatrice vedette … de nos jeunes années ! Le vendredi, elle tendra son micro à Jean-Noël et Philippe Robadey, braquant ainsi un coup de projecteur sonore sur l’action de notre comité. Quant à Jean-Jacques Lacrampe, président du comité départemental de l’AVH, c’est entouré des frères Bogdanov, invités du Salon le samedi, qu’il posera devant les objectifs !

Mais au-delà des « people », c’est avec le public qu’a eu lieu la vraie rencontre.

Durant les cinq jours qu’a duré la manifestation, pas moins de dix-huit membres du Comité 65 de l’AVH se sont relayés pour accueillir avec le sourire et renseigner de leur mieux les visiteurs :

Familles dont un proche (jeune enfant ou parent âgé ou simplement ami) est atteint de déficience visuelle, professionnels intervenant dans une maison de retraite ou bien à domicile auprès de personnes mal-voyantes,

personnes souhaitant s’investir dans du bénévolat ,

Adolescents attirés par le Rubikskub ou les lunettes de simulation.

Les profils sont variés. Les âges aussi.

Venus des quatre coins des Hautes-Pyrénées et même du Gers, tous les visiteurs du stand étaient en quête d’une aide, d’un soutien, d’un conseil, de solutions pour la lecture.

Aziza a reçu avec grand plaisir la visite de deux fillettes rencontrées lors de l’intervention de sensibilisation effectuée par le comité au centre de loisirs Le Vignemale de Tarbes en mars dernier.

Si la fréquentation du stand a été inégale selon les jours, les échanges ont été très riches.

la présence du Comité à ce Salon a également permis d’établir des contacts d’une part avec des opticiens de la ville (les uns pour faire connaissance avec notre association, les autres pour nous faire tester du matériel),

d’autre part avec d’autres associations comme l’ADMR, bien implantée, ou We moov, plus récente, qui promeut l’autonomie de déplacement dans l’agglomération tarbaise,

ou encore avec l’association ABCD de Lannemezan et son projet CAR65 « conduire la voiture d’un retraité » et aussi avec Frédéric le vélo-taxi.

Souhaitons que ces premiers contacts connaissent des développements et soient les prémices de collaborations futures.

 

Marie-Noëlle