Intervention au collège Desaix le 8 avril 2019

Pour la deuxième année consécutive, le Comité 65 de l’AVH a accepté l’invitation du collège Desaix de Tarbes pour une intervention dans le cadre du projet « Les Donneurs de voix de Desaix ».

Accompagnés de Janine et de Gabriel, Aziza, Philippe D et Marie-Noëlle rejoignent  Jean-Jacques, Maryse et son chien-guide Ebène devant le collège ce lundi matin.

Trois classes de Sixième, deux enseignantes de Français et la documentaliste  nous attendent. Autour d’un café et de viennoiseries, nous retrouvons nos amis de la Bibliothèque Sonore Georgina et Pierre Lebeau ainsi que l’intarissable conteur Hubert Morvan avec sa double casquette de la Bibliothèque Sonore et de l’AVH.

Une dernière recommandation énoncée par les enseignantes à l’attention des élèves :

 « Et surtout, ne faites pas de bruit car les non- et mal-voyants ont besoin de silence pour bien pouvoir se concentrer et suivre les échanges. Le bruit les fatigue énormément. »

La consigne sera respectée et des échanges, il y en aura !

Mais reprenons le fil de la matinée par le menu !

La séance débute par un tour de table des intervenants. Georgina, Pierre et Hubert exposent la raison d’être de la Bibliothèque Sonore, insistent sur l’importance de la lecture et font prendre conscience aux jeunes auditeurs de la chance qu’ils ont de pouvoir accéder sans difficulté aux livres. Ils expliquent également le fonctionnement du lecteur de CD Victor Stratus disponible dans leur association et présentent le projet des « Donneurs de voix de Desaix ». Les élèves de Sixième enregistreront un CD à l’intention des personnes déficientes visuelles.

Les membres du Comité 65 de l’AVH se présentent à leur tour. Ils citent les multiples activités du comité local et détaillent plus ou moins leur parcours tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. Ebène fait sa star, comme d’habitude ! Déjà des doigts se lèvent dans la jeune assistance, bousculant le programme prévu. Mais priorité est donnée à la spontanéité. Les questions fusent. Les inévitables « Comment vous faites pour … ? ». Pour voir les couleurs, pour vous habiller, pour vous laver, pour conduire, même ! Des questions aussi sur les écoles pour déficients visuels, sur le regard des aveugles, …

 La séance se poursuit par la projection de vidéos de l’AVH montrant comment se comporter en présence d’une personne déficiente visuelle. Comment l’aborder, comment la guider dans la rue ou l’aider à table. Comment lui adresser directement la parole aussi, au lieu de parler d’abord à la personne qui l’accompagne ou au chien-guide ! De nouveau, les questions affluent et le dialogue s’instaure sans tabou.

La sonnerie annonçant la récréation retentit ! La pause nous permet de prendre connaissance des panneaux réalisés par les élèves sur le handicap visuel et tout ce qui s’y rapporte : le Braille, les nouvelles technologies (tablette), une professionnelle  surprenante (une coiffeuse), un sportif audacieux (un surfeur),…

Fin de la récré et changement de décor : nous retrouvons les enfants au CDI (Centre de Documentation et d’Information).

Aziza fait une démonstration d’utilisation de la machine Perkins, machine à écrire le Braille qui exige une dextérité particulière pour positionner les doigts selon les picots du caractère que l’on veut taper. Cette démonstration remporte toujours un grand succès. Nous poursuivons avec une nouvelle série de questions/réponses. Par exemple : « Est-ce que vous savez à quoi vous ressemblez ? » ou encore : « Comment vous rêvez ? » ». Que de questions pertinentes !

Hélas, le temps est passé trop vite ! Trois heures se sont écoulées pourtant depuis notre arrivée ! Et nous n’avons pas eu le temps de montrer tout le matériel vocalisé que nous avions apporté. Pas de temps non plus pour les nouvelles technologies : téléphones adaptés et autre I-phone, ordinateurs avec synthèse vocale,lecteurs avec carte SD pour télécharger des livres-audio, etc…

Mais nous avons pu avoir un échange vrai avec les enfants et c’est bien là l’essentiel.

 

Deux autres classes de Sixième participeront à la deuxième séance qui se tiendra l’après-midi de 14 heures à 17 heures. Un échange toujours aussi spontané.

 

Rendez-vous est pris pour la fin de l’année scolaire à la Bourse du Travail à l’occasion de la remise officielle du CD par les « Donneurs de Voix de Desaix » à la Bibliothèque Sonore.

Nous ne manquerons pas de vous en informer !

 

Nous tenons à remercier tous les personnels du collège Desaix pour leur accueil chaleureux et attentif.

 

Pour le groupe d’intervenants du Comité 65 de l’Association Valentin Haüy

Marie-Noëlle

 

 

Ci-après, un article rédigé par Auriane Braccolino, professeur de Lettres au collège Desaix:

 

Une bien belle rencontre au collège Desaix !

 

Lundi 8 avril, tous les élèves de 6ème du collège Desaix ont eu la chance de recevoir la visite de différents intervenants de l'association Valentin Haüy et de la Bibliothèque Sonore de Tarbes, représentée par l'ancien président M.Lebeau Pierre accompagné de sa femme Georgina, dans le cadre d'un projet pédagogique et surtout humain, dont la finalité est de lire à destination des non-voyants.

Durant deux demi-journées, professeurs de lettres et de documentation, élèves et intervenants ont pu échanger avec sincérité et émotion autour de la cécité. Alternant entre considérations pratiques et réflexions existentielles, les discussions et les démonstrations sont allées bon train. C'est ainsi que Mme Aziza Soussi a tapé des textes en braille avec sa « Perkins » sous les yeux ébahis des sixièmes ou que M.Hubert Morvan a captivé le jeune auditoire en revenant sur son enfance tantôt dans un Institut pour aveugles, tantôt aux côtés de sa grand-mère. Quant à Mmes Pèdre Maryse et Armary Marie-Noëlle, elles sont revenues toutes deux sur leur carrière d'enseignante, devant un parterre d'élèves passionnés.

Les différents témoignages ont en effet touché les élèves, pour preuve les mots de Gabrielle T. de 6ème4 : « J'ai beaucoup apprécié ces moments passés avec les non-voyants. Cela m'a ouvert les yeux, le cœur et l'esprit. Ces personnes ont l'air si heureuses malgré leurs souffrances. Avant cette journée je ne m'imaginais pas qu'être aveugle était si dur, et malgré tout, ils gardent le sourire ». Et sa camarade Maëlle d'ajouter : «  J'ai trouvé que ces gens étaient très courageux ! Et j'ai compris que même avec un sens en moins, et avec du courage et de la motivation, on peut vivre normalement et être heureux. Les non-voyants qui sont venus nous rencontrer sourient à la vie, même sans la vue ! »

On ne peut douter plus longtemps de la richesse d'un tel projet, mené au collège Desaix depuis maintenant trois ans, dans le cadre de l'Accompagnement Personnalisé. Il est vrai que le projet « Les Donneurs de voix de Desaix » est bien ficelé ! La première étape consiste à sensibiliser d'emblée les élèves de 6ème à la question de la cécité et à ses enjeux à travers la lecture d'un roman jeunesse adapté de la vie de Louis Braille : L'enfant de la Nuit de Margaret Davidson, et la réalisation de panneaux d'exposition. Puis vient le temps de la rencontre au collège et des échanges avec les partenaires non-voyants ou mal-voyants et les bénévoles des associations. Et enfin, avec la collaboration du Réseau Canopé 65 et l'aide précieuse de M.Fourcade Laurent, un CD contenant les enregistrements des lectures des élèves sera remis officiellement à la Bibliothèque Sonore de Tarbes au mois de juin. Telles sont les étapes de ce beau projet, qui nous l'espérons, se perpétuera encore et encore...

 



Mme Lebeau présente le « Victor reader » devant un parterre d'élèves captivés